1 avril 2016

Durabilys : une soirée faste pour Pageau Morel


Maison de l'OACI

Valeurs mobilières Desjardins

Le 23 mars dernier avait lieu la première édition du gala Durabilys, présenté par le Conseil du bâtiment durable du Canada – Québec, durant lequel Pageau Morel s’est vu décerner deux prix. Le prix de la catégorie Bâtiment existant LEED a été remporté par le projet de la Maison de l’Organisation de l’aviation civile internationale (OACI), premier bâtiment canadien certifié LEED Existing Building (LEED-EB). Dans la catégorie Aménagement intérieur LEED, c’est l’aménagement des bureaux de Valeurs mobilières Desjardins (VMD) dans l’édifice historique Le Windsor qui a reçu les honneurs. Les Prix Durabilys ont été créés dans le but de récompenser la performance exceptionnelle des acteurs du secteur de l’aménagement et du bâtiment durables.

Pageau Morel a également pris part à un autre projet lauréat, soit à la mise en service de base et améliorée de la Maison du développement durable, qui a remporté le prix de la catégorie Nouvelle construction et rénovation majeure LEED. De plus, le projet de construction des nouveaux bureaux de GlaxoSmithKline (GSK), dont la conception mécanique et électrique a été réalisée par Pageau Morel, était finaliste dans cette même catégorie.

« Pageau Morel est fière d’avoir pris part à tous ces projets lauréats et tient également à féliciter tous les artisans et partenaires de ces belles réussites qui, par leur contribution, ont permis auxdits projets de devenir des modèles de développement durable », a souligné Nicolas Lemire, associé principal et président de Pageau Morel. « La force d’une équipe se situe au niveau de tous les partenaires! »

La Maison de l’OACI, construite de 1994 à 1996, est un complexe de deux édifices d'une superficie de 40 000 m². Le premier bâtiment, d'une hauteur de 16 étages, loge les bureaux du Secrétariat et des délégations de l'OACI. L'autre immeuble compte cinq étages et regroupe les installations de pointe du centre de conférences ainsi qu'un centre de reprographie de calibre commercial. Le projet de certification LEED-EB a entre autres permis une réduction du volume de déchets de 70 % et des économies d’énergie s’élevant à 1 600 000 kWh/an (16 %) et à 107 000 m³ de gaz naturel par an (19 %).

Valeurs mobilières Desjardins désirant accroître sa présence dans le Grand Montréal entame en 2005 un projet de relocalisation de ses employés dans l’édifice historique Le Windsor. La construction originale de cet édifice de neuf étages, totalisant plus de 23 200 m2, datait de 1878. L’équipe du projet s’est assurée d’optimiser toutes les composantes de l’édifice et d’atteindre les objectifs élevés en matière de développement durable. Le projet de Desjardins a été l’un des premiers certifiés LEED Commercial Interior au Québec.

La Maison du développement durable est un nouveau bâtiment utilisant les meilleures technologies liées à l’efficacité énergétique, à la consommation de l’eau, à la réduction des déchets de construction et à la qualité de l’environnement intérieur. L’édifice de cinq étages, construit avec des matériaux réutilisés, recyclés ou produits localement, est notamment doté d’un toit vert, d’un système de géothermie et d’un mur végétal intérieur pour l’assainissement de l’air. La Maison du développement durable a obtenu la certification LEED New Construction de niveau Platine, la plus haute certification environnementale du genre.

Le nouvel immeuble de bureaux de GSK est un bâtiment innovateur de 3 200 m², à haute performance énergétique. L’équipe a su intégrer de façon remarquable plusieurs technologies de pointe dans une structure de bois avant-gardiste intégrant un atrium. Ce nouvel édifice a été certifié LEED New Construction de niveau Or élevé et a obtenu un rendement supérieur de 52 % pour un bâtiment comparable.

Catégorie(s) : Communiqués, Distinctions, Événements, Nouveautés sur nos projets